SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 October 2022, Tuesday |

Panne d’Internet dans certaines régions libanaises… Et plus à venir!

Les Libanais ne sont plus surpris lorsqu’ils entendent, à chaque lever de soleil, des nouvelles confirmant la perte progressive par le Liban des nécessités de la vie. Et les derniers chapitres de nouvelles négatives sont l’interruption du service Internet dans le troisième arrondissement de Beyrouth et Ashrafieh jusqu’à Jounieh en raison de la perte de carburant pour produire de l’électricité.

Le directeur général d’Ogero, dans un tweet, s’est excusé auprès de Beyrouth et de chaque ville ou village, attribuant l’affaire à la bureaucratie, car l’employé responsable de la sécurisation du diesel était absent.

Les plaintes des citoyens ont augmenté.

La panne ne s’est pas limitée à Beyrouth, mais a plutôt atteint le centre d’Achrafieh, qui travaille actuellement sur des batteries, en attente de secours.

Et aussi à Jounieh, où le service IDM s’est arrêté.

Avec la cessation d’Internet, le travail et les intérêts des citoyens ont également cessé. Cependant, la menace de démission de Kreidieh ne l’a pas protégé des critiques. Certains ont dit que le directeur général d’Ogero devrait être conscient de la pénurie de diesel et prendre des mesures préalables à moins qu’il ne veuille l’utiliser comme service électoral.

Le rationnement de l’électricité peut aller jusqu’à 20 heures, le diesel est un besoin fondamental de continuité, et ses prix sont ridicules, et le citoyen paie, mais le ministre de l’Énergie erre dans les restaurants de Beyrouth sans s’en soucier.