SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 20 September 2021, Monday |

Pourquoi payons-nous des millions pour obtenir un registre civil?

Le prix d’émission des données, des registres individuels et familiaux, a dépassé les deux millions de livres libanaises, et il est difficile de les émettre, et la raison en est qu’il n’est pas possible de les imprimer.

Que se passe-t-il au sein de la Direction générale du statut personnel, qui amène l’affaire à ce point ?

En février 2021, le directeur général du statut personnel a adressé une lettre au ministre de l’intérieur, lui suggérant d’obtenir l’agrément exceptionnel du président de la République et du conseil des ministres, pour conclure une convention avec la direction géographique de l’armée, « pour attribuer des copies des données d’enregistrement de la famille individuelle.

Ce mécanisme accélère la résolution du problème, il n’y a donc pas de temps pour les appels d’offres avec des entreprises privées.

En mars 2021, après transfert de la demande au ministère des Finances. La réponse est venue « en refusant de donner l’avance » à la Direction des affaires géographiques, d’une valeur de 600 millions de livres provenant du trésor de la Direction du statut personnel.

Lors de la deuxième tentative, le ministère des Finances a approuvé la demande, mais à un taux de 75 pour cent de la valeur, ainsi que le Conseil des ministres et le Bureau d’audit, et après approbation complète, l’accord a été signé.

L’accord a mis 6 mois à se finaliser dans la direction de l’armée, en plus du fait qu’à ce jour, l’avance est transférée au commandement de l’armée, pour commencer l’impression.

Oui, l’avance n’a pas été transférée à l’armée, car l’État est « en faillite ».
Toutes les procédures resteront formelles.
Puis l’idée de « mendiant » est venue.Tous les ministères demandent l’aide du ministère des Affaires étrangères, de la santé et des affaires.

La direction n’avait pas de « solution », autre que le mendiant aussi, aussi des appels ont-ils été adressés à ceux qui souhaitaient faire un don, afin de répondre à ce besoin nécessaire du citoyen.

La Direction Générale du Statut Personnel a fait appel aux personnes souhaitant faire un don, à communiquer avec elle afin de s’enquérir du mécanisme suivi, à déposer les sommes auprès du Commandement de l’Armée – Direction des Affaires Géographiques.