SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 November 2022, Saturday |

Que contient le résumé du contrat fondateur du mouvement « Sawa Li Lubnan» ?

Le résumé du contrat fondateur du mouvement « Sawa Li Lubnan », qui a été obtenu par Sawt Beirut International, comprend les fondements, les projets, les principes, la structure, le rôle des conseils, des comités et de l’équipe d’experts. Sawa Li Lubnan est un mouvement politique interconfessionnel libanais qui croit aux valeurs démocratiques et humaines et à la décentralisation du pouvoir et qui défend l’indépendance, la liberté, la stabilité et l’identité arabe du Liban. Il cherche à apporter de véritables solutions aux défis auxquels le Liban est confronté aujourd’hui, y compris une économie qui fonctionne pour tous et un système de santé complet, et travaille à la construction d’un État moderne et stable fondé sur le principe de l’État de droit, des institutions , justice, transparence et égalité des chances.

Le conseil d’administration est composé de ses membres fondateurs et les membres suivants sont nommés par consensus par les membres actuels. Ses membres comprennent le président, ses adjoints et des membres du bureau politique. Le Conseil nomme et révoque les membres du bureau politique, définit les politiques générales et les priorités de Sawa, discute des politiques futures de Sawa, nomme le conseiller juridique et l’auditeur interne après l’approbation du président, modifie le règlement intérieur de Sawa à la majorité des deux tiers.

Le mandat du Conseil est de 4 ans et tout membre peut être renommé par les membres restants. Aucun membre ne peut être révoqué qu’à la majorité des deux tiers des voix des personnes présentes. Les motifs de révocation incluent les activités non conformes aux valeurs de Sawa et la non-participation à cinq réunions consécutives sans motif valable. Un membre peut également présenter sa démission du conseil par une lettre adressée au président.

Le Bureau politique constitue la direction politique de Sawa. Le nombre de ses membres est de huit au maximum, et ils doivent choisir parmi eux un président et un maximum de trois vice-présidents. Le mandat du Bureau politique est de quatre ans. À l’expiration du mandat, un membre peut être renommé par consensus pour un autre mandat non renouvelable de quatre ans.

Le Bureau politique nomme et révoque le directeur exécutif, élabore les politiques et les priorités, définit les tendances dans tous les domaines, organise et étudie les questions liées au Liban, surveille les processus de mise en œuvre, nomme les candidats aux élections législatives et municipales, approuve les nominations au bureau exécutif, approuve l’ouverture ou la fermeture des bureaux régionaux, et fixe un ordre du jour des réunions du Conseil d’administration, propose des modifications au règlement intérieur du Conseil d’administration.

Le conseil élit le président pour un mandat initial de quatre ans, et à l’expiration de son mandat, il peut être réélu pour un autre mandat de quatre ans non renouvelable. Le président est considéré comme un chef de Sawa, du Conseil et du Bureau politique, et représente Sawa dans le pays et à l’étranger. Le bureau exécutif agit en tant que branche exécutive du mouvement Sawa et est responsable de la mise en œuvre des politiques, des priorités et des décisions du bureau politique. Les coordonnateurs régionaux sont responsables de la mise en œuvre des plans et des priorités de Sawa tels que déterminés par le Bureau politique.Le conseil d’administration établit des comités spécialisés pour étudier les problèmes du Liban et proposer des solutions basées sur les priorités de Sawa. Les commissions soumettent leurs rapports au conseil. Chaque commission est présidée par un membre du Conseil, au nombre de trois ou plus. Le mandat des commissions comprend l’étude et la proposition de solutions pratiques, le suivi des travaux et activités exécutés et l’évaluation de l’impact réel avéré des activités et travaux exécutés. En outre, une équipe d’experts est mise en place, qui conseillent à la fois le Conseil et le Bureau politique. Le Conseil d’administration nomme un auditeur interne, après approbation du Président, dont la tâche est de mettre en œuvre les aspects financiers, administratifs, opérationnels et autres. Le Conseil nomme également, avec l’approbation du président, un conseiller juridique et le consulte pour s’assurer qu’il respecte toutes les lois applicables.