SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 30 November 2022, Wednesday |

Que se passe-t-il à Tripoli ?

C’est Tripoli, la fiancée de la révolution, qui souffre assez de l’inquiétude, de la pauvreté et d’un effondrement économique sans précédent …. Aujourd’hui, elle et sa jeunesse résistent à la situation sécuritaire indomptée et au chaos rampant dans toutes ses rues, avec la propagation des armes dans les mains des citoyens et l’absence presque totale de l’État, et le nouveau chaos sécuritaire qui y règne. Des hommes armés non identifiés ont tué Ahmad Al-Ayoubi, membre du Parti social nationaliste syrien, le 7 de ce mois dans le quartier de Muharram. Il était à moto aux côtés d’un de ses amis, soldat de l’armée libanaise, pour ajouter à la situation sécuritaire tendue, un élément supplémentaire.

Les dessous et les fils du crime n’ont pas encore été complétés, aussi beaucoup dans le nord craignent que certains exploitent le meurtre d’Al-Ayoubi pour des dimensions qui dépassent la possibilité criminelle, ou les différences nationalistes internes, à ce qui est plus sensible, politiquement, régionalement et sectairement, à l’approche des élections.

Ce qui est certain aujourd’hui, c’est que Tripoli traverse une période difficile sur le plan sécuritaire et social. Quant aux contextes et circonstances sécuritaires, les services de sécurité doivent les découvrir et les révéler.