SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 16 October 2021, Saturday |

Qu’est-ce qui attend Akkar dans les prochaines heures?

Le journaliste de Sawt Beirut International (SBI), Ghassan Farran, a exprimé la colère de la population d’Al-Tleil Akkar.

Les gens retiraient l’image du député Assaad Dergham des panneaux d’affichage, car ils l’accusaient de soutenir George Rachidi, qu’ils tiennent pour responsable de ce qui s’est passé dans la région.

« Ils ont tué nos jeunes dans le port, ils les tuent au parlement, et à Akkar, malheureusement il n’y a pas d’État. »

« Ce qui s’est passé est une catastrophe horrible, et aucun des responsables n’a honte », a déclaré un citoyen d’un ton misérable. Il a appelé le commandant de l’armée à lancer un coup d’État militaire.

La colère balaie Akkar et pourrait s’étendre dans les prochaines heures.