SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 24 May 2022, Tuesday |

« Retour » des cinémas… Le prix de la carte est compris entre 40 000 et 50 000LL.

Après 16 mois de fermeture totale en raison de la pandémie de Corona, de l’effondrement du taux de change de la livre libanaise par rapport au dollar et de l’explosion du port de Beyrouth, les cinémas sont revenus et ont ouvert leurs portes pour accueillir les citoyens. Le retour peut être décrit comme partiel et l’aiguillage est timide, le travail continue de dépoussiérer la destruction et le verre dispersé partout, et des conditions d’entrée dans les salles porter museau et mettre des sièges pour s’asseoir et respecter l’espacement social, mais la participation est timide d’autant plus que le prix de la carte est devenu entre 45 mille et 50 mille livres après qu’il était avant la crise financière allant de 15 à 20 mille livres.

« Le prix de la carte a été augmenté, mais si nous comparons le prix entre le précédent et aujourd’hui, nous constatons qu’il est bon, après 10 dollars maintenant 50 000 lires », a déclaré l’une des présents à Ghida Jebeili, journaliste de Sawt Beirut International.

Cette initiative, qui attendait que le taux de change de la lire s’améliore pour déterminer une provision acceptable pour le prix de la carte d’entrée, a été accélérée de sorte qu’il s’agit d’une première étape qui ne veut pas profiter, et doit être collectée sur le produit des salons qui sont engagés dans une tentative calculée d’empêcher l’effondrement.