SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 26 October 2021, Tuesday |

Salem Zahran accepte-t-il le fait qu’il est l’analyste politique le plus controversé ?

Salem Zahran est-il d’accord de dire qu’il est l’analyste politique le plus controversé ? Une question posée par le journaliste Walid Abboud dans l’émission Nous voulons la vérité via « Sawt Beirut International », il a répondu« Lorsque j’étais à Moscou en 2016, j’ai reçu un appel de votre part m’informant que j’avais gagné un référendum sur MTV sur le personnage le plus controversé, qui a été répété deux fois dans d’autres référendums, sachant que ces derniers temps, j’essaie d’être plus rationnel que controversé. » Et à propos de la raison pour laquelle il a changé sa performance, il a dit,« Un sujet complexe, en partie lié à la maturité, et une partie a à voir avec la famille, et le plus important est qu’il n’y a plus d’alignements après la fin du 8 et 14 mars, et la preuve est que Saad Hariri, qui dit dans ses cercles fermés que son principal soutien est le Hezbollah et le mouvement Amal, et sur le front chrétien, nous voyions que le duo aounite et Kataeb n’a pas roulé, où le slogan » Ouaa Khayak  » s’est terminé, mais il s’est terminé avec lui une chose importante parce qu’il n’est pas vrai que les gens sont alignés aujourd’hui de manière pointue. La preuve en est que Saad Hariri était assis sur les genoux du duo chiite;le courant et les forces qui se tiraient dessus la veille,aujourd’hui ils sont assis à la même table et signant un papier ensemble.

Zahran disait quen les 8 et 14 mars est « un mensonge »,et il a ajouté « Jumblatt a la capacité de toujours précéder les gens en étant honnête et c’est lui qui a dit que l’équipe du 14 mars a été vaincue, et le 14 mars, à mon avis, a été un moment émotionnel qui s’est terminé par des frappes accumulées, et le plus grand knock-out est lorsque l’accord nucléaire Iran-États-Unis est signé, car ce sera le moment où nous faisons une funéraille de toutes les idées du 14 mars au Liban. »