SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

« Sawa li Lubnan » tend la main aux Libanais indépendants pour mener un véritable changement

Le Liban est confronté à la destruction à tous les niveaux, la corruption et la paralysie politique se sont généralisées dans la poursuite de l’État libanais jusqu’à ce qu’il fasse faillite et les crises se sont poursuivies où la lire s’est effondrée et les services ont été arrêtés car les produits de base étaient rares et les gens ont perdu leur emploi d’ici a lancé la campagne « Sawa li Lubnan », avec le soutien du cheikh Bahaa Hariri et en coopération avec un groupe de personnes cherchant une véritable réforme afin d’éradiquer la corruption et de parvenir à la reprise économique.

La cérémonie a été suivie par un certain nombre de journalistes et de bénévoles de divers horizons, des domaines de la santé, de l’éducation, de l’économie, des affaires et de la sécurité, la directrice de la communication à Sawa li Lubnan a déclaré, Jana Al-Jawhari, à la correspondante de Sawt Beirut International, Ghida Jebaili« Nous voulons mobiliser les jeunes hommes et les jeunes femmes de la nouvelle génération pour qu’ils partagent leurs nouvelles idées et énergies afin que nous puissions les autonomiser et les atteindre afin que nous puissions réaliser le changement auquel nous aspirons dans notre pays », a-t-elle déclaré.

Pour sa part, le porte-parole officiel de « Sawa li Lubnan » Dr. Hadi Murad « Le système actuel est injuste, et il a créé ces élites de politiciens qui contrôlent les articulations du pouvoir », a-t-il déclaré, ajoutant que « l’homme doit chercher à ne pas rester les bras croisés, et nous ferons ce que nous pouvons et nous continuerons et si des élections ont lieu, nous y participerons, que ce soit pour soutenir des gens comme nous ou nous-mêmes, nous n’avons pas une vision claire à cause de la loi manifestement injuste ».

Neuf objectifs clés que Sawa li Lubnan cherche à mettre en œuvre qui sont d’éliminer la corruption et de reconstruire l’État, de restaurer la croissance économique pour autonomiser et renforcer une nouvelle génération de dirigeants, de construire un système non sectaire, de renforcer l’indépendance du pouvoir judiciaire, de restaurer la souveraineté, d’établir un État neutre et de renforcer la gouvernance locale.

Cynthia Wardeh, directrice des opérations de Sawa Li Lubnan a ajouté« Nous parlons à tout le monde, nous recherchons des personnes qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes objectifs », a-t-elle déclaré, accueillant « tous les groupes qui ont les mêmes rêves et objectifs et peuvent aider à appliquer les lois que nous essayons d’adopter », les appelant à communiquer et à s’asseoir à la table.

Marwan Kassis, coordinateur du bureau de Metn à Sawa li Lubnan, a déclaré :« Les banques ne peuvent se dérober à leur responsabilité en matière d’effondrement, vivre le bonheur des politiques budgétaires et lorsque l’effondrement se produit, elles placent la responsabilité sur le déposant, de sorte qu’il faut faire entendre que les banques supportent l’essentiel de l’effondrement financier. »

M. Salim Hani, membre du Conseil des consultants de Sawa li Lubnan, a confirmé que« Nous mettons un accent particulier sur le secteur de la santé pour arrêter son effondrement, ce secteur est l’un des pionniers de l’économie libanaise, car la reconstruction du pays nécessite de se concentrer sur ce secteur pour attirer des fonds étrangers dans la patrie », a-t-il déclaré.

La participation de base est la base du travail de la campagne, en répondant aux besoins humanitaires urgents et en établissant des relations sérieuses avec des objectifs clairs, le tout par le biais de liens personnels avec les gens ordinaires pour un avenir meilleur pour eux-mêmes et la société et il n’est pas nécessaire de se voir confier les élites qui sont engagées dans la politique.