SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 4 February 2023, Saturday |

« Sawa pour le Liban » se lance officiellement pour une véritable réforme

Sawa a été officiellement lancé au Liban aujourd’hui dans le but d’organiser une campagne visant à réformer sérieusement le Liban pour lutter contre la corruption et parvenir à la prospérité économique. Sawa opère actuellement dans plus de 8 régions: Beyrouth, Sidon, Shuf, Metn, Jounia, Tripoli, Akkar et Zahle – et s’étendra bientôt à Batroun, Baalbek et ses environs. Sawa emploie plus de 20 employés à temps plein, et SAWA est basée sur des plans de réforme pour le développement économique, le système judiciaire, les soins de santé et la sécurité.

Le travail de Sawa mobilisera des Libanais indépendants partageant les mêmes idées pour mener un changement réel et significatif dans le pays, avec ses principales activités réparties entre l’organisation d’ateliers de communication et le plaidoyer pour la participation politique et l’action communautaire. Ce groupe opère depuis plusieurs mois, s’étendant à travers le Liban et organisant des volontaires pour soutenir les communautés locales. Nous avons déjà testé notre capacité pratique grâce à un programme de distribution à grande échelle, fournissant plus de 10 000 rations alimentaires aux familles confrontées à l’insécurité alimentaire dans tout le pays. Nous continuerons également d’élargir nos activités au cours des prochains mois. Sawa a réussi à réaliser tous ses projets jusqu’à présent grâce au généreux soutien de l’homme d’affaires libanais à l’étranger Bahaa Hariri.

Le Dr Hadi Murad, porte-parole de Sawa pour le Liban, a déclaré :« Le Liban est aujourd’hui confronté à un effondrement financier sans précédent. Cette crise est le résultat d’un système sectaire fragile qui a produit des seigneurs de guerre et des élites qui ont continué à piller le pays, et l’État est incapable de garantir les droits les plus fondamentaux des citoyens à la vie. À l’heure où les anciens partis jouent encore leur jeu, la sécurité économique de l’État libanais est menacée, alors que la monnaie libanaise s’est effondrée, les prix connaissent une inflation sans précédent, forçant les Libanais à dépenser toutes leurs économies et à perdre beaucoup de leurs emplois. Les citoyens indépendants ayant une pensée similaire doivent donc se rassembler et s’organiser et appeler au changement global nécessaire pour résoudre les problèmes auxquels nous sommes confrontés. Si nous ignorons les questions fondamentales qui nous ont conduits à cette catastrophe, les Libanais souffriront plus qu’un désastre économique. « Mais si nous nous tenons les uns aux côtés des autres, nous serons inévitablement en mesure d’apporter le véritable changement dont le Liban a plus que jamais besoin aujourd’hui. »

Jana al-Jawhari, directrice de la communication à Sawa pour le Liban, a déclaré que Sawa est basée sur neuf objectifs principaux: mettre fin à la corruption, reconstruire le pays, restaurer la croissance économique, autonomiser une nouvelle génération de dirigeants, construire un système non sectaire, renforcer la justice indépendante, restaurer la souveraineté, créer un État neutre et autonomiser la gouvernance locale. « En consultation avec des experts libanais au Liban et en expatriation, nous avons également formulé des plans de réforme dans les domaines de l’économie, de la constitution, du système judiciaire, de la lutte contre la corruption, de la défense nationale et des soins de santé », a-t-elle déclaré.

Cynthia Warda, directrice des opérations à Sawa, a souligné l’importance de mettre en œuvre le plan de réforme économique. Elle a dit :« Avant de rejoindre Sawa, j’ai fondé et géré une société d’organisation événementielle qui a créé des emplois directs et indirects pour le citoyen libanais. Mais comme beaucoup d’autres entrepreneurs au Liban, j’ai dû fermer mon entreprise à cause de la crise économique. J’étais sur le point de quitter le pays, mais seul le Liban m’a donné l’espoir de survivre et de me battre pour un meilleur changement. Aujourd’hui plus que jamais, des réformes doivent être mises en œuvre pour s’assurer que la nouvelle génération d’entrepreneurs dispose d’un espace pour se développer dans leur pays. Le dur labeur de la nouvelle génération ne doit pas être lédité par les échecs politiques.

Le Dr Salim Hani, membre du Sawa Consultants Council, s’est concentré sur la crise réelle de l’infrastructure de soins de santé au Liban. Il a également souligné l’importance de reconstruire et de renforcer le système de soins de santé du Liban, notant que « les soins de santé sont un droit humain fondamental et que chaque citoyen libanais doit avoir accès à des services de soins de santé de haute qualité, quel que soit son revenu familial. Dans son examen du plan de réforme des soins de santé de Sawa, il a déclaré :« Nous devons prendre des mesures urgentes pour faire face à la crise actuelle, puis mettre en œuvre un plan à long terme pour le Liban. Nous croyons également en l’importance de faire du Liban une destination touristique dans les soins de santé primaires, et nous sommes prêts à mettre en œuvre des stratégies pour maintenir les professionnels de la santé dans le pays et pour assurer la fourniture de médicaments, d’équipements et de fournitures médicales. Nous soulignons également que tendre la main aux expatriés libanais – hommes d’affaires et médecins – est la clef de l’expansion et du développement. Ensuite, nous devons faire tout ce qui est en notre pouvoir pour garder les médecins dans le pays, car chaque médecin qui émigre, 100 citoyens libanais perdent les soins pour leur santé.