SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 27 January 2023, Friday |

Sidon est inondé de déchets et l’usine de tri est arrêtée. Et l’administration est incapable de corriger les dysfonctionnements.

Les ordures ont de nouveau été entassés dans les rues de Saida après que les opérations de l’usine de tri et de traitement des déchets ont été interrompues pendant trois jours. Cette crise, qui s’accompagne d’odeurs désagréables, survient à un moment où les habitants souffrent de coupures d’électricité et d’eau.

Les pannes de carburant et de diesel ne sont pas la seule raison de l’arrêt des opérations dans l’installation de tri et de traitement des déchets, mais plutôt les dysfonctionnements de l’équipement et des machines. L’administration de l’usine n’est pas en mesure d’obtenir des pièces de rechange, de l’huile et des filtres pour les machines.

L’usine de tri n’est plus en mesure de traiter les piles de déchets accumulées et, même si elle a commencé à fonctionner rapidement, elle ne pourra traiter qu’un quart de la quantité, car sur les trois machines principales qui fonctionnent, une seule fonctionne et risque également de tomber en panne.

Des sources ont déclaré à Sawt Beirut International (SBI) que l’usine de Saida est presque en faillite et qu’il y a des conflits administratifs majeurs après la démission du directeur général, Nabil Zantout, ainsi que les grèves fréquentes des travailleurs qui réclament un réajustement de leurs salaires.