SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 September 2022, Thursday |

Tony Boulos: Il existe de nombreux mécanismes malveillants et le but en est un… déformer et falsifier la voix des expatriés !

Les élections approchent, ce qui intensifie la concurrence entre les candidats et les partis politiques. Cependant, ce qui est rapporté récemment dans les scènes politiques et médiatiques met en évidence l’utilisation d’astuces malhonnêtes pour gagner des votes électoraux, en particulier dans les pays expatriés.

De ce point de vue, la discussion porte finalement sur la méthode consistant à répartir les expatriés dans les bureaux de vote et à ne publier les listes d’éviction que 48 heures avant la date du scrutin.

Le journaliste et écrivain politique Tony Boulos s’est joint à nous pour mettre en lumière ce dossier.

– Quelle est la différence entre la répartition des expatriés entre 2018 et 2022? Et qu’est-ce que le Hezbollah et le Mouvement national ont l’intention de faire à cet égard ?

– Les listes de disqualification peuvent-elles être publiées seulement 48 heures avant les élections ? Pourquoi? Quelles sont les répercussions de cela?

– Que pensez-vous du déplacement des ambassadeurs du Golfe, d’autant plus que le Premier ministre Najib Mikati entame aujourd’hui une tournée du Golfe qui inclura un certain nombre de pays arabes du Golfe?