SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 29 May 2022, Sunday |

Tous les vaccinés contre Corona mourront-ils dans deux ans? Voici la réponse cruciale.

Les réseaux sociaux ont été alimentés par un post intitulé « Tous les vaccinés mourront dans deux ans » et attribue ce post au scientifique lauréat du prix Nobel Luc Montagnier, qui a affirmé que « les personnes qui ont reçu une forme quelconque de vaccin n’ont aucune chance de survie »

Le Dr Petra Khoury, conseiller du chef du gouvernement intérimaire pour les questions de santé, a déclaré dans une perspective de l’émission « Tony Khalifa » via « Sawt Beirut International » que Luc Montagnier construit ses attentes sur une vieille expérience qui s’est produite dans le passé, sur la base de laquelle le virologue s’attendait à ce qui était dit dans sa publication qui effrayait le monde.

« Ce que Luke Montagnier a dit n’est basé sur aucune théorie scientifique, donc j’invite tout le monde à prendre le vaccin, et s’il était nocif, nous n’aurions pas donné la priorité aux médecins et au personnel infirmier chargés de nous fournir un traitement », a déclaré Khoury. « Le vaccin est efficace et sûr », a-t-elle déclaré.

Quant à savoir si le taux d’infections corona au Liban est réduit en raison du vaccin ou en raison du passage d’une période de temps et donc de la disparition du virus, Khoury a répondu: « Les infections ont diminué à la suite des mesures prises en janvier, février et mars, de la fermeture de l’année et l’imposition de permis de sortie aux citoyens et la fermeture même du supermarché pendant 3 semaines et les profondeurs seulement sur le « désendère » et accompagné de ces mesures une campagne de vaccination pour les personnes âgées, et nous avons atteint l’immunité communautaire à la suite du grand nombre d’infections. »

« Les hôpitaux au Liban ferment aujourd’hui les sections corona, ce qui montre que nos chiffres commencent à diminuer », a-t-elle déclaré, notant que la férocité du virus n’a pas diminué et que les preuves de ce qui se passe en Inde, mais c’est l’immunité des corps, qu’elle soit normale ou par le vaccin, qui nous a amenés à ce stade.