SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 7 February 2023, Tuesday |

Un an après l’explosion du port de Beyrouth… Les grues vont-elles s’arrêter complètement de fonctionner ?

Un an après l’explosion du port de Beyrouth, la principale artère pour les opérations d’importation et d’exportation, un an après la catastrophe, et le port est toujours sous le coup de la catastrophe.

Le chef de la Chambre internationale de la navigation dans le port de Beyrouth, Elie Zakhour, a informé le correspondant de « Voice of Beirut International », Mahasen Mursal, de ce qui s’est passé dans le port cette année.

Lorsque l’explosion a retenti, Zakhour a déclaré : « Je ne savais pas ce qui allait arriver aux gens le lendemain, car il y avait des denrées alimentaires dans un millier de conteneurs. Et si l’explosion avait retenti à 11 heures du matin, nous aurions vu des milliers de martyrs. »

Il a ajouté : « L’accessoire des grues du terminal à conteneurs, c’est-à-dire celui qui est utilisé en cas de défaillance de celles-ci, a été détruit. »

Soulignant que « les familles des victimes, par l’intermédiaire du chef de l’association du barreau, ont déposé une plainte auprès du juge des affaires urgentes, et elles ont imputé la responsabilité de l’explosion au port de Beyrouth et à 76 marchands. Le juge a émis une décision de saisie des revenus du port de Beyrouth, et les revenus du port ont été arrêtés. Nous avons 16 grues pour opérer les conteneurs, 12 d’entre elles ont été réparées après l’explosion, mais sur un grand nombre d’Usage : 8 d’entre elles sont tombées en panne. Nous n’avons maintenant que 4 des grues qui fonctionnent. Celles qui sont cassées ne peuvent pas être réparées. Si les grues tombent en panne et que le terminal à conteneurs s’arrête, cela signifie que la sécurité alimentaire sera en danger.

La crainte aujourd’hui est que le rôle vital du port soit complètement perturbé en raison des nombreux problèmes, mais les solutions proposées pour la reconstruction du port et la privatisation des entreprises étrangères seront-elles mises en œuvre et serviront-elles de solution, ou la situation restera-t-elle telle quelle ?