SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 8 February 2023, Wednesday |

Un enfant qui ne veut pas mourir

Pour la première fois, des enfants expriment leur peur de la mort en raison de l’impossibilité d’obtenir un traitement pour une maladie dont ils souffrent, à savoir le cancer.

Devant la caméra, ils ont versé des larmes et prononcé des mots de peur et d’anxiété: « si le médicament s’arrête, je pleure » ou « J’ai peur que le médicament ne soit pas disponible ».

Les phrases ne sont que le miroir de la réalité vécue par les parents. Certains ont vendu une voiture pour obtenir des médicaments de l’étranger en dollars, et d’autres ont emprunté de leur famille et de leurs amis…

La souffrance des parents et des enfants… alors que le conflit s’intensifie entre les hôpitaux et les institutions garantes.

30 millions de livres, une différence de garantie… C’est une facture pour quelques jours d’hospitalisation. Est-il acceptable qu’un enfant entende des propos de son médecin ou de sa famille qui ne le rassurent pas sur la possibilité de son rétablissement et de sa privation de vie? Oui, car ces enfants sont nés au Liban.