SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 15 August 2022, Monday |

Un vide présidentiel attendu…Et les chances de Bassil sont « nulles »

Le Liban est entré dans les derniers mois de l’ère présidentielle, les pires de l’histoire du Liban, et la recherche d’un nouveau nom a commencé avec lui pour mener l’étape suivante.

Plusieurs scénarios sont attendus, dont le premier est un vide et le dernier est un vide.

Quant aux noms qui gravitent autour du palais de Baabda, ils se comptent sur les doigts de la main.

Le citoyen libanais, qui a subi les deux pendant les six années de règne de Michel Aoun… Comment peut-il anticiper la nuit du 31 octobre prochain… le dernier jour d’Aoun à Baabda ?

Alors il est clair, que le Courant patriotique libre et son successeur, le « Hezbollah » et le Mouvement « Marada », ne pourront plus imposer un président aux Libanais, quant à Gebran Bassil, ses chances sont nulles, et à sa gauche un autre zéro pour Suleiman Franjieh.

Qui sera le prochain président ? La réponse ne sera pas longue. Dans l’espoir que le bras de fer politique ne permettra pas au luxe du vide de s’imposer sur le trône de Baabda.