SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 December 2022, Saturday |

Une bataille nationale…Le champ de Qana pour le Liban contre Karish pour Israël ?

Le Liban a réglé sa position officielle sur la voie des négociations techniques indirectes avec l’ennemi israélien pour démarquer ses frontières maritimes méridionales, mais ce dossier s’est transformé en un point de tension interne, car certains considèrent que la ligne 23 est une ligne imaginaire et illégale, tandis que d’autres soulignent la signature du décret 6433 qui définit les frontières maritimes libanaises au niveau de la ligne 29, et certains experts ont également souligné que le champ « de Qana » revendiqué par la partie libanaise n’est pas encore exploré et que l’on ne sait pas s’il contient du gaz, contrairement au champ « de Karish ».

Et entre les lignes 23 et 29, ces interprétations contradictoires vont-elles brouiller la position libanaise et affaiblir les arguments qu’elle présente pour garantir ses frontières et ses droits ?

Et comment faire avec le bloc n° 8, dont les experts confirment qu’il est l’un des blocs les plus importants situés à l’intérieur de la ligne 23 et qu’il constitue un corridor gazier de la Palestine occupée vers l’Europe ?