SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 1 October 2022, Saturday |

Une confrontation entre les familles des victimes du port et le ministre des Finances

Nabih Berri est la position du décret de formation des juges.Avec ces mots, le Premier ministre Najib Mikati a répondu lors de sa rencontre avec une délégation des familles des martyrs.

En parallèle, l’enquêteur judiciaire, Tarek Bitar, est toujours assis chez lui, attendant la signature du ministre des Finances, Youssef Khalil.

Les images des martyrs sur la table du ministre n’éveillaient en lui aucun sens de l’humanité ni d’assumer ses responsabilités.

Alors que le gouvernement actuel entre dans le rôle de gardien, quel est le sort des formations judiciaires, et passeront-elles au prochain mandat présidentiel?

Alors, ô ministre, ne sois pas un esclave ordonné, et ne sois pas une couverture pour les criminels qui ont détruit la ville et tué ses habitants, ne sois pas complice du crime. Le décret a été signé pour achever l’enquête et détenir les criminels redevable.