SAWT BEIRUT INTERNATIONAL

| 3 October 2022, Monday |

Une femme pour la présidence de la République libanaise ?

Avec l’approche de la la fin du mandat de l’actuel président de la République libanaise l’incertitude entoure toujours le nom du président attendu… Nombreux sont les noms qui apparaissent dans les sondages d’opinion populaires et électroniques, qui visent à traduire les aspirations de l’opinion publique.

Ce qui a été remarquable dans les sondages, c’est l’émergence de la composante féminine comme concurrente féroce qui s’est classée première parmi les noms choisis par les participants.

Et le nombre de femmes qualifiées est de 18, selon le site « estefta2 info »… Parmi les noms: Youmna Gemayel, Ghada Eid, Layal Bou Moussa, Strida Geagea, Verina El Amil, Tracy Chamoun, Claudine Aoun.

Et si le président de la République libanaise était une femme?
La femme libanaise a amplement prouvé sa capacité à s’engager dans la vie politique, depuis la révolution du 17 octobre, en passant par l’élection, et ses résultats et Huit femmes ont réussi à accéder au nouveau conseil. Y a-t-il un élément qui empêche l’accès d’une femme à la présidence ?

D’autre part, les hommes de pouvoir n’ont jusqu’à présent pas accepté l’implication des femmes dans la vie politique. Les femmes au parlement libanais sont confrontées à une mentalité patriarcale aiguë lorsqu’elles traitent avec elles, en plus du dénigrement de ce qu’elles présentent et des tentatives de les faire taire.

La règle va-t-elle changer et le président de la République libanaise sera-t-il une femme? La réponse est bientôt…